Vous aviez sûrement lu notre article de blog concernant les Cholitas qui se sont lancées à la conquête des sommets de la Cordillère Royale
vêtues de leurs longs jupons traditionnels ? Si non, c’est le moment de vous rattraper en cliquant ici !

Il s’agit d’un projet d’Agustín, guide de haute montagne UIAGM et d’Alicia Quispe, sa compagne de vie et cuisinière en haute altitude. Agustín s’est dit : « nous, les guides, nous pouvons gravir des sommets et accompagner des clients, alors pourquoi pas les femmes… pourquoi pas ma femme ?! »
Fin 2015, ils avaient gravi le Huayna Potosi en brandissant le drapeau bolivien. Cette aventure haute en couleur avait fait l’objet d’un article dans La Razón, journal national, dans lequel Agustín nommait Terra Bolivia.

Début février, Agustín nous a fait part de sa volonté de renouveler l’expérience avec nous, cette fois-ci sur l’Illimani, une montagne sacrée de 6438 mètres ! Allaient nous accompagner Julia, amie d’Alicia et cuisinière de longue date pendant les treks, ainsi que Julio Choque, guide UIAGM et ami d’Agustín.

Le 20 Mars, Grover, Maxime et Lucie, membres de l’équipe Terra Bolivia, sont partis pour 3 jours à l’aventure pour appuyer le projet d’Agustín et d’Alicia. Une belle expérience humaine partagée en équipe ! Grover et Maxime faisaient d’ailleurs partie du premier groupe à avoir gravi le sommet, en seulement 5h30 !

Voici leurs impressions à tous les trois :

Grover : « Quelque chose d’unique que tout bolivien rêve de gravir. Moi-même, vivant à La Paz depuis toujours, j’en ai toujours rêvé ! Être au sommet de l’Illimani et contempler ma ville ! Ce fût une belle expérience, partagée avec les guides et collègues de Terra. Esooo, esooooooo ! »

Maxime : « Une expérience humaine riche ! Un partage d’expériences, de cultures et d’émotions. Je reste très admiratif par ce qu’ont accompli Julia et Alicia, tant par leur exploit physique que pour avoir eu la force de repousser les pressions et stéréotypes de la société sur leurs conditions de femme native. C’est également une performance historique, et je suis extrêmement chanceux et fier d’avoir pu partager la même cordée que la première femme bolivienne native à avoir atteint la cime de cette montagne sacrée, si importante pour eux. L’Illimani. »

Lucie : « Autant vous dire que Flash n’aurait pas pu aller plus vite que moi. La bonne blague… Non, 6000 mètres aura été ma limite mais je suis très heureuse d’avoir partagé cette expérience avec mes collègues (que je refélicite) et d’avoir pu assister au plaisir de la réussite des Cholitas. »

Envie de vous lancer le défi d’un sommet à 6000 mètres ? Venez découvrir nos programmes d’ascension dans les meilleures conditions possibles accompagné de votre guide certifié UIAGM. Cliquez ici pour plus d’informations !

Les photos vous ont plu ? Elles ont été prise par Maxime, travel designer chez Terra Bolivia, mais aussi photographe professionnel. Venez découvrir tout son travail sur son blog !