La Bolivie n’est certes pas connue pour sa gastronomie (à tord?) mais elle regorge de pépites culinaires.

L’équipe Terra Bolivia vous entraine pour un tour culinaire de Bolivie, suivez-les guides !

Après avoir mangé riz-poulet et poulet-riz pendant votre expédition 4×4 au Sud Lipez, vous vous laisserez bien tenter par un diner gourmet dans la capitale la plus haute du monde ?

Nos recommandations pour éveillez vos papilles :

#1 Restaurant Gustu

Élu comme l’un des 50 meilleurs restaurants d’Amérique du Sud, le Gustu est la perle culinaire de La Paz. Claus Meyer, chef danois co-fondateur du deuxième meilleur restaurant au monde (le Noma, à Copenhague) est à l’origine de ce restaurant. Sa philosophie : servir uniquement des produits locaux. Les chefs Kamilla Seidler (danoise) et Michelangelo Cestari (vénézuélien) et leur équipe bolivienne marient donc les viandes de lama, alpaga et la truite du lac Titicaca à des saveurs originales mais nationales. Une cuisine fusion andine unique en son genre ! On nous servira un menu dégustation de cinq plats, chacun accompagné de la boisson (alcoolisée) qui s’y marie le mieux.
Le Gustu propose également des tours et ateliers gastronomiques pour tous les goûts : cours de cocktails, ateliers de dégustations, etc.

#2 Restaurant Ali Pacha

“Ali Pacha” signifie l’Univers des Plantes en Aymara. Les chefs de ce restaurant ont suivi l’école Gustu et propose, en plein coeur de la Paz,  de vivre une expérience gastronomique unique respectueuse des produits boliviens.  On nous servira un menu dégustation végétarien surprise de 7 plats, selon les produits de saison. Dégustation de vins ou boissons sans alcool incluses.

Pour les recommandations de restaurants par ville, n’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations !

Cette journée nous permettra de plonger dans la culture et la production du café dans la région des Yungas. Nous apprendrons à connaître son histoire, sa production actuelle et sa relation avec la culture de la coca (très importante dans la région). La visite se fera de manière participative avec différentes activités et expériences pour expliquer toutes les étapes de production et de traitement du café.

Témoignage d’Annette et Serge C., clients Terra Bolivia et Terra Peru :
Nous avions déjà eu l’occasion de visiter une plantation de café… mais ce n’était pas en Bolivie et ce n’était pas du tout le même genre de visite que celle que nous avons eu l’occasion de faire ici dans les environs de Coroico.
Ici nous vivons tout simplement l’aventure du café au cœur d’une petite plantation traditionnelle où les caféiers poussent au milieu d’une végétation endémique.
Cela commence avec la cueillette des grains de café puisqu’ici la récolte s’échelonne d’avril à octobre, au fil de la maturation des grains et nous participons à toutes les étapes du processus de fabrication jusqu’à la torréfaction artisanale… et belle surprise nous repartons avec un paquet du café que nous avons contribué à élaborer.
Nous avons beaucoup aimé cette expérience authentique à la fois très ludique et très instructive mais c’est aussi une belle expérience humaine partagée avec des professionnels très attentifs à l’environnement et qui ont envie de partager leur amour du café.

Le vin d’altitude commence à gagner en popularité dans le monde et les cépages cultivés à des altitudes supérieures à 1200 mètres attirent l’attention des œnologues et connaisseurs.

Une plus grande amplitude thermique, une radiation solaire importante et une plus grande exposition aux rayons ultra-violets permettent d’élaborer un vin très particulier qui peut être catalogué comme exotique.

En Bolivie, le vin d’altitude est produit dans les régions de Chuquisaca et Tarija (dans les vallées de la partie sud du pays) et les vignobles se situent sur des coteaux entre 1.500 et 2.600 mètres au-dessus du niveau de la mer : une véritable particularité si l’on pense que la grande majorité des vignobles dans le monde se trouvent à une altitude maximale de 600 m.

Les conditions climatiques de cette région du pays permettent une maturation lente et prolongée du raisin. Les grains ont une exposition magnifique au soleil et les caractéristiques de la terre, ajoutées à l’altitude, donnent des grains plus sucrés avec une plus grande proportion de peau (partie du raisin où s’accumulent les tannins).

Le résultat est un vin plus chargé en alcool, qui possède une plus grande concentration d’arômes et de saveurs, des couleurs plus intenses (rouges et violets), un caractère fin et fruité et une bonne concentration d’antioxydants.

Cependant, la reconnaissance mondiale des vins et spiritueux qui sont produits dans cette zone du pays n’est pas nouvelle. En 2009, le singani bolivien, Casa Real de raisin Moscatel de Alexandrie (une liqueur distillée très typique en Bolivie) a été choisi comme “le meilleur distillé du monde” lors du concours Vinalies Cata d’Or d’Amérique latine organisé au Chili par l’Union internationale des œnologues de France.

Avec l’industrie du vin, Tarija a commencé à développer des activités en relation avec l’œnotourisme dans la Vallée Centrale de Tarija en promouvant la “Route du Vin d’altitude“.

Les amoureux du vin peuvent ainsi aller de cave en cave et découvrir l’intéressant contraste entre celles qui possèdent une technologie de pointe et celles qui maintiennent encore des pratiques traditionnelles d’élaboration du vin.

Obtenir devis