Lorsque l’on vous dit Bolivie, vous pensez directement voyage à couper le souffle grâce à ses paysages grandioses ? Mais ce pays vous réserve encore bien d’autres belles surprises !

Un petit article pour faire savoir tous les secrets cachés de la Bolivie – pays de superlatifs – et vous prouver à quel point ce pays est si unique.

#1 La Lambada est bolivienne

Vous avez tous dansé la Lambada en pensant exceller sur des rythmes brésiliens ? Cette chanson est en réalité bolivienne ! Llorando se fue est interprétée par le groupe folklorique Kjarkas. La preuve en musique :

Cette chanson a le rythme entraînant de la Caporal, danse typique folklorique que je vous invite à venir découvrir en février au Carnaval d´Oruro. Ce dernier est le plus grand événement culturel annuel de Bolivie. Il est inscrit depuis 2008 par l’Unesco sur la liste représentative du Patrimoine culturel immatériel de l’humanité (parmi environ 90 pratiques culturelles du monde entier). Des célébrités s’y rendent chaque année afin d´admirer la diversité des danses et des costumes.

#2 Butch Kassidy est mort en Bolivie

Vous avez sûrement déjà entendu parler du salar de Uyuni : la mer de sel la plus grande du monde ? Vous pourrez l’apprécier dans le film Blackthorn, épopée de Butch Kassidy, célèbre pilleur de banques avec son acolyte, Sundance Kid qui est mort en Bolivie au début du 20 ème siècle. La légende dit que c´est à San Vicente (pueblito situé près de Tupiza) qu’il serait mort. Vous vous régalerez également en découvrant les paysages désertiques de l’altiplano et de ses canyons ainsi que les vallées de la région des Yungas, région où Butch aurait vécu caché puisqu´aucune certitude sur sa mort n´a été établie.

#3 …Et le Che aussi !

Butch Kassidy n´est pas le seul à avoir laissé une partie de son histoire en Bolivie. Nous nous rappelons tous d’Ernesto Guevara, dit le Che. Le département de Santa Cruz fut le théâtre de sa dernière lutte politique et a vu mourir le fameux personnage en 1967. Il est mort dans la région de Vallegrande, à La Higuera, qui est désormais reconnue touristiquement parlant comme la Route du Che (Samaipata, Muyupampa, Monteagudo…) ; vous pouvez y faire du trek et marcher sur les pas de ce fameux personnage (cliquer ici pour découvrir nos modules).

#4 Les Missions Jésuites boliviennes, parmi les plus belles du monde

Le Département de Santa Cruz concentre également un intérêt architectural : Les Missions Jésuites de la Chiquitania et son œuvre architecturale de Chiquitos (1691-1767) et de Moxos (1681-1767), références historiques importantes. C’est le Suisse Hans Roth qui réalisa un important travail de restauration et de création ; il œuvra pour la protection architecturale et culturelle afin d’aider à la récupération de l’identité culturelle de la Chuiquitania.

Le Festival International de musique baroque des Missions de Chiquitos a lieu tous les deux ans (et ce, depuis 1996) dans plus de 20 missions jésuites de la jungle d’Amazone des régions de Santa Cruz de la Sierra. Cet événement a pour but de diffuser le patrimoine musical des anciennes missions. C’est l’un des plus grands événements musicaux d’Amérique latine. Rendez-vous désormais en Bolivie en 2020 !

#5 Des parcs nationaux incroyables

Dans la région de Santa Cruz justement, existe un parc naturel, le Parc Amboró, reconnu comme étant le centre géographique d’Amérique latine. Ce parc naturel est une des nombreuses zones protégées de Bolivie et en particulier d´Amazonie. On y compte également les parcs : Kaa Iya, Carrasco, Madidi, Noel Kempff. La Bolivie est un important réservoir naturel mondial et donc, un excellent choix pour découvrir une faune et une flore variées : piranhas, raies, dauphin rose d’eau douce, singes, crocodiles, anacondas, jaguars, toucans… On compte également plus de 1.800 espèces de plantes dont des fougères géantes. Les amoureux de la nature y trouveront leur bonheur !

La revue National Geographic considère le parc Madidi comme l’une des plus importantes réserves de biodiversité et de ressources génétiques de la planète. Le Parc national Kaa Iya, quant à lui, est le parc le plus grand de Bolivie et est mondialement connu pour sa concentration de grands félins. C’est aussi l’un des plus grands parcs naturels d’Amérique du Sud. Le chercheur français Alcide d´Orbigny rapporta de ses voyages américains – en particulier en Bolivie – des écrits botaniques, zoologiques, géographiques et ethnologiques considérés comme des trésors pour la science.

#6 La Paz, merveille du monde

La Paz, ville élue Merveille du monde « ciudad maravillosa » en 2016, et perchée à plus de 3600 mètres, est aussi la capitale la plus haute du monde. Les vues depuis le téléphérique vous laisseront scotchés. Le réseau paceño compte désormais plusieurs lignes.

L´Illimani surplombe la ville et termine la fameuse chaîne de montagnes de la Cordillère Royale des Andes. La Bolivie est idéale pour les amoureux des sommets et des ascensions à plus de 6000 mètres d’altitude puisqu’elle en compte 13 (volcans et montagnes). Les sportifs trouveront des défis à relever : Parinacota, Acotango, Sajama (point culminant du pays 6542 mètres), Chachacomani, Huyana Potosi, Uturuncu etc. Depuis le sommet du Huayna Potosi, vous pourrez admirer le célèbre Lac Titicaca, lac le plus haut du monde rempli de secrets. Depuis le haut des volcans du parc Sajama – parc préservant les écosystèmes des hautes Andes – vous pourrez admirer la cordillère chilienne et l’altiplano bolivien.

Alain Messili, français d´origine, avec ses 150 routes ouvertes dans les Andes boliviennes, est considéré comme une légende de l’andinisme en Amérique latine. Notre agence compte d’ailleurs plusieurs de ses ouvrages.

#7 La chapelle Sixtine des Andes est en Bolivie

À Curahuara de Carangas, près du parc national Sajama, l’église coloniale ou Chapelle Sixtine des Andes est l’un des plus anciens sanctuaires d’Amérique du Sud. Elle a été construite en 1608 par les Indiens et déclarée « monument national » en 1960. Elle représente les traditions et les valeurs indigènes ainsi que la vraie fusion créative entre la culture espagnole et la culture locale. On peut y admirer des fresques encore très bien conservées et dont la technique artistique a été comparée à celle d’Italie.

#8 Des guérisseurs secrets dans les Andes boliviennes

Dans la Cordillère d’Apolobamba, vivent les Kallawayas, population andine spécialisée dans la pratique de la médecine traditionnelle par les plantes. Le terme signifie « pays des médecins », « habitants de la terre sacrée » ou « porteurs de médicaments ». La cosmovision andine des Kallawayas a été inscrite en 2008 par l’Unesco sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Il est possible d´aller à la rencontre de cette culture en trek de 3 à 7 jours. Pour être en bonne santé, “”il faut donner à manger la montagne””. C’est une image qui montre la recherche d’un équilibre vital entre les Hommes et la Terre au travers des rituels et des offrandes donnés à la Pachamama.

#9 Potosi fut la ville la plus importante d’Amérique Latine !

Potosi est la ville la plus haute du monde, construite au pied du mont Cerro Rico, « Montagne riche », mine d’argent située à 4 824 mètres. Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, elle a alimenté l´économie de la Couronne espagnole pendant 60 ans. Potosi fut aux 15 et 16 èmes siècles la ville la plus peuplée d’Amérique.

#10 Tarabuco, le plus grand marché traditionnel Andin

Sucre, capitale constitutionnelle et baroque aux blancs édifices, est classée au Patrimoine de l´Unesco. C´est le berceau culturel de Bolivie où domine l’éternel printemps. A quelques kilomètres aux alentours, tous les dimanches, vous pouvez visiter le plus important et ancien marché indigène de Tarabuco où la finesse et les couleurs des nombreux tissages vous étonneront.

#11 Des traces de dinosaures gigantesques encore présentes en Bolivie

Les régions de Sucre et de Cochabamba sont très réputées pour leur passé archéologique, notamment le parc Toro Toro et ses trésors paléontologiques. En effet, vous trouverez en Bolivie la concentration la plus élevée d’empreintes de dinosaures et surtout, des empreintes immenses, datant de plus de 70 millions d´années.

#12 Le vin le plus haut du monde !

Plus au Sud, dans la région de Tarija, est fabriqué le vin d’altitude. Il s’agit de l´agriculture viticole la plus haute du monde.

À bientôt en Bolivie !

Article rédigé par Lucie Gosnet, gérante de l’agence Terra Bolivia et amoureuse de la Bolivie depuis de nombreuses années.