Avec sa géographie particulière, la Bolivie est le terrain de jeu idéal pour les amoureux de la nature en soif d’aventure. Grâce à la diversité de sa topographie, le pays présente un large éventail de treks et sommets de tout niveau. Pour les inconditionnels du grand air, de la montagne et des grands espaces, nous avons élaboré une gamme de trek au long cours dans la Cordillère Royale, ainsi que des circuits d’andinisme tous plus beaux les uns que les autres, à l’assaut des sommets mythiques des Andes.

Entre ascensions de sommets et volcans à plus de 6 000 mètres, l’aventure et le dépassement de soi est au rendez-vous ! Ici, les inaccessibles sommets sont tout près, à quelques heures de piste de la capitale. C’est ce qui fait de La Paz, le camp de base idéal pour des treks d’altitude ou des ascensions mythiques.

La Cordillère Royale est comme un chapelet où s’enchaînent “les 6000”; une barrière de 150 km allant de Sorata jusqu’à La Paz, séparant l’étendue désolée de l’Altiplano et du lac Titicaca du bassin Amazonien, dans lequel se jettent les eaux de la fonte des glaciers.
Plus de huit ans à l’arpenter nous permettent aujourd’hui de vous proposer ces circuits hors normes: dans des massifs inexplorés, loin de toute présence, les recoins les plus secrets des deux Cordillères (occidentale et centrale) s’offrent à vous.

La Bolivie compte 13 sommets de plus de 6 000 mètres sur son territoire, étalés entre le sud et le nord et répartis sur 2 cordillères :
Chaupi Orco : 6 044 mètres au nord du lac Titicaca dans la cordillère orientale appelée ici « Apolobamba »
Illampu : 6 368 mètres au nord du lac Titicaca dans la cordillère orientale
Ancohuma : 6 427 mètres situé non loin de l’Illampu
Chearoco : 6 127 mètres, voisin et un peu plus au nord que le Chachacomani dans la cordillère orientale
Chachacomani : 6 074 mètres non loin de La Paz dans la cordillère orientale
Huayna Potosi : 6 088 mètres, à l’est du lac Titicaca dans la cordillère orientale. Ce sommet est un des plus prisé, ne présentant pas de grandes difficultés technique. Le Huyna Potosi surplombe la ville de El Alto
Illimani : 6 480 mètres, le plus haut sommet de la cordillère orientale. Il surplombe la ville de La Paz
Sajama ou Nevada Sajama : 6 542 mètres, ancien volcan, sommet le plus haut de Bolivie situé dans la cordillère occidentale non loin de la frontière avec le Chili
Pomerape : 6 240 mètres, ancien volcan, dans la cordillère occidentale à la frontière du Chili. Jumeau du Parinacota et tout proche du Sajama
Parinacota : 6 348 mètres, ancien volcan. Jumeau du Pomerape et tout proche du Sajama
Acotango : 6 052 mètres, ancien volcan, dans la cordillère occidentale à la frontière avec le Chili
Uturuncu : 6 008 mètres, ancien volcan. On dit qu’il est le 6 000 le plus facile du monde (une piste carrossable arrive jusqu’à 5 750 mètres selon le niveau d’enneigement)
Toroni ou Sillajguay : 5 995 mètres, ancien volcan, considéré comme un 6 000, situé à la frontière du Chili

La Bolivie compte également cinquante sommets de plus de 5 000 mètres, dont certains représentent des ascensions uniques pour les amoureux de la montagne : le Condoriri, 5 850 mètres et le Pequeño Alpamayo, 5 370 mètres pour les plus connus.

Pour andinistes expérimentés ou amateurs en excellente condition physique, mais surtout avides de grands espaces vierges. Une expérience à couper le souffle. Pour des itinéraires sur-mesure, nous mettons à votre disposition des experts, n’hésitez pas à nous contacter !

Partez à la rencontre des paysages et des habitants de la Bolivie !

Découvrez en 15 jours, 5 ambiances différentes : La Paz, la plus haute capitale du monde, son agitation et ses montagnes fondues ; la partie mineure du lac Titicaca, encore sauvage ; les étendues et les champs de l’Altiplano ; les sommets enneigés de la Cordillère Royale ; et enfin la végétation luxuriante des Yungas.

Durant ces 15 jours, vous découvrirez et partagerez les traditions, la culture et la vie des habitants. Une experience unique !

La traversée des Andes avec Loïc et Jaime

Avec sa géographie particulière, la Bolivie est idéale pour relever les défis que vous vous êtes imposés. Les ascensions se font à pied mais vous pouvez très bien faire la descente…à ski !

Témoignage d’Elisabeth M., amoureuse de la Bolivie et cliente Terra Bolivia

« Le Mururata à ski, un projet réalisé bien des années après avoir vu à Chacaltaya une photo en noir et blanc du milieu du siècle dernier.
Des andinistes du « Clubo Andino » (Club Andin) l’avaient descendu avec les longs skis de l’époque.
José, guide de La Paz qui aime skier sur les montagnes m’accompagne. Ce sommet proche de La Paz se prête bien au ski avec son long plateau glaciaire à traverser.
Nous sortons de la ville par la Zone Sud, très vite on se trouve dans la campagne, affleure au bord de la route une “plage” du Permo Trias avec ses ripples-marks.

Après un village, les derniers arbres et on arrive au camp de base, un troupeau au loin, la fleur orange caractéristique des Andes au bord du ruisseau. La montée au camp haut est agréable, une mine abandonnée, au-dessus du camp les condors longent la falaise.
Un mince ruisseau descend sur les roches sédimentaires, à peine métamorphisées, lissées par le retrait du glacier. Les minerais sont abondants dans les anciennes moraines.

À la fin de la nuit nous commençons à monter, skis sur le sac pour atteindre le glacier, le jour arrive, nous traversons le plateau, enfin les 3 sommets et la proximité de l’Illimani.
Il y a la “mer de nuages” sur l’Alto et La Paz, les lumières de la ville se réfléchissaient sur les nuages à l’aube.
La neige pour descendre est parfaite, à peine transformée.

Et c’est formidable, le lendemain de traverser le Prado avec les skis dans la voiture ! »

Découvrez Elisabeth M. dans l’épisode #2 de Terra Bolivia la Radio.

Ce trek nous entraîne dans la splendide Cordillère d’Apolobamba, sur le territoire des Kallawayas.

On dit d’eux qu’ils seraient les derniers descendants directs des seigneurs de Tiwanaku, dont ils parlent encore la langue, le Pukina. Ce sont aussi et surtout les derniers détenteurs des secrets des plantes de l’Altiplano.

Curva, petit village que nous traverseront pendant ce trek, est connu pour former les “guérisseurs”” autochtones les plus prestigieux. Ceux-ci exercent ensuite leurs talents partout dans le pays, tandis que les meilleurs partent vers le Pérou, le Brésil, l’Argentine ou dans les principales villes de la Bolivie.

Le trek des guérisseurs comblera à coup sûr le randonneur le plus exigeant en terme de rencontres (mineurs, indiens guérisseurs, etc…) et de grands espaces andins.

Nous longerons de bout en bout le flanc oriental de la chaîne d’Apolobamba, entre 4000 et 5000 mètres d’altitude, dans une région difficile d’accès et donc très peu visitée. En permanence, le chemin est bordé à l’ouest par d’éternels glaciers et à droite par de profondes vallées qui plongent vers l’Amazonie. Nous installerons les bivouacs au bord de petits torrents, le plus souvent en contrebas des cols.

La beauté des paysages et l’ambiance particulière des terres kallawayas (ruée vers l’or frénétique, médecine indienne) compenseront largement les efforts fournis.

Retrouvez ce trek en vidéo :

Trek chez les guérisseurs Kallawayas en Cordillère d'Apolobamba

“Pour les plus pressés, nous vous avons sélectionné des treks à faire à la journée

Canyon de Palca et Valle de las Animas – La Paz
Partez pour une journée à la découverte du Canyon de Palca et la vallée de las Animas, spectacle naturel formé de pics rocheux, orgues ou amphithéâtres formés par l´érosion. Vous découvrirez de très beaux points de vue sur la Cordillère.

Trek de Ovejuyo / Muela del Diablo – La Paz
Un trek inoubliable à moins d’une heure de La Paz. Vous vous retrouverez à la limite de la ville et vous sentirez déjà à la campagne. Une randonnée d’une journée sur une crête séparant La Paz de la vallée de L’Illimani, une montagne sacrée de 6439 mètres de haut.
Depuis le point culminant de votre journée (4220 mètres d’altitude) vous bénéficierez d’une vue sur La Paz à couper le souffle. Vous découvrirez également la magnifique « Muela del Diablo », une énorme formation rocheuse de près de 300 mètres de haut dont la forme ressemble étrangement à celle d’une molaire humaine.

Trek Chacaltaya et Charquini – La Paz
Nous vous entrainons pour un trek mémorable au cœur de la Cordillère Royale, et plus spécifiquement à Chacaltaya, mont de 5395 mètres d’altitude là où, en 1939, le « Club Andino Boliviano » (Club Andin Bolivien) avait construit un refuge et aménagé une rudimentaire station de ski « la station la plus haute du monde ».

Cratère de Maragua – Sucre
Nous partons aujourd’hui en direction de la « Cordillère de Los Frailes » et du village de Chataquila (3550 mètres d’altitude) à l’attaque du « Camino del Inca », qui est en fait un chemin préhispanique de 6 kms environ (environ 3h00 de randonnée en descente sur un escalier pré inca). Nous reprenons notre véhicule pour rejoindre l´intérieur même du Cratère de Maragua.
Pique-Nique puis ballade digestive.

Ascension de l’Obispo – Sucre
En haut du mont Obispo (3 530 mètres), vous aurez une vue imprenable sur la vallée de Cachimayu et de l’Hacienda de Pitantorilla. Vous aurez même peut-être la chance de voir des condors et autres rapaces pendant les 5-6 heures de trek. Certaines notions d’escalade sont nécessaires pour cette ascension, ce tour est donc réservé aux gens expérimentés et entraînés.

Ascension du Volcan Tunupa 
Ce volcan, que les minéraux colorent de multiples teintes orangées, est situé à seulement quelques kilomètres du salar d’Uyuni. Il doit son nom à une importante divinité andine pré-inca, reine des volcans et des orages.
Nous atteignons le mirador à 4700 mètres après 3 à 4 heures de marche. Quelle vue ! Nous dominons le plus grand désert de sel au monde : on pourrait croire à une mer de nuages ou même à un océan, mais non, il s’agit bien d’une mer de sel. Le sommet du Tunupa (5432 mètres d’altitude) ne peut malheureusement être envisagé car l’ascension devient trop dangereuse après le mirador (passage de barres rocheuses).

Obtenir devis